Image default
Santé

Mieux vivre son handicap moteur

Les personnes paralysées au niveau des jambes sont certes ralenties physiquement, néanmoins, elles sont encore capables de faire la plupart des tâches ou de prendre un rôle important dans une entreprise. Pour cela, il faut savoir vivre avec son handicap. Mais comment faire ? Comment s’adapter à la nouvelle situation ? Voici nos conseils.

Accepter sa situation et apprendre à vivre avec son handicap

Certes, il est parfois difficile d’accepter la situation, surtout si le handicap est survenu subitement, suite à un accident. Mais pour mieux vivre, et retrouver goût à la vie, il est important de s’aimer soi-même en commençant par accepter son handicap. La réintégration au sein de la société peut parfois s’avérer difficile pour certains, mais, quand on accepte sa nouvelle situation, on parvient à surmonter toutes les difficultés et à vivre plus facilement.

Utiliser le matériel adéquat et accepter les aides de son entourage

Pour mieux vivre son handicap moteur, il est essentiel d’utiliser un matériel adéquat pour être plus autonome au quotidien. Aujourd’hui, on retrouve sur le marché différents types de fauteuils roulants. Certains sont très sophistiqués, équipés de nouvelles technologies, et accordent plusieurs fonctionnalités très pratiques dans la vie quotidienne. Pour gagner en indépendance et en autonomie, il faut investir dans un fauteuil roulant, de préférence électrique. Si c’est trop cher, vous pouvez opter pour un fauteuil roulant manuel puis le transformer en version électrique en utilisant le dispositif Yomper.
Outre le fauteuil roulant, pour vivre convenablement au quotidien quand on a un handicap, il faut savoir accepter les aides de son entourage. En effet, certaines personnes en situation de handicap s’entêtent à faire des choses qu’elles ne peuvent plus effectuer tout en refusant l’aide des autres. C’est parce qu’elles n’arrivent pas à accepter leur handicap. Pourtant, l’aide des autres est vraiment essentielle. Puis, il faut aussi éviter de s’isoler et de se renfermer pour éviter la dépression.

Exploiter ses aptitudes

Ce n’est pas parce que vous avez un handicap que vous ne pouvez plus rien faire. Au contraire, vous devez exploiter vos aptitudes afin de réaliser quelque chose qui vous plait. Même avec un handicap, il y a sûrement un domaine dans lequel vous excellez, par exemple l’informatique, les langues, le bricolage, etc. Donc, au lieu de vous morfondre, le mieux est de reconstruire votre identité en développant votre savoir-faire.

Pratiquer des activités sportives

Même si vous avez un handicap, vous pouvez encore tout à fait pratiquer des activités sportives pour entretenir votre forme, vous déstresser, vous divertir et rencontrer de nouvelles personnes. Alors, joignez un club de handisport.

S’engager dans une association

Il existe des associations spécialisées regroupant exclusivement des personnes handicapées. Il peut vous être bénéfique d’intégrer ce genre d’association afin que vous puissiez rencontrer d’autres personnes qui vivent la même situation que vous et qui peuvent vous aider à accepter plus facilement la situation. Par ailleurs, en intégrant ces associations, vous pourrez aisément vous faire des amis et en même temps trouver du travail. Oui, ces associations assistent souvent les personnes en situation de handicap dans différents domaines.

Avoir des projets

Même si vous avez un handicap, vous avez tout à fait le droit d’avoir des projets dans la vie, que ce soit dans le domaine professionnel ou au niveau personnel. Avoir des projets vous permet d’avancer plus facilement dans la vie, et ce avec plus de motivation et de courage.

Related Articles

Les extraits naturels de Beljanski contre le cancer de la prostate

Odile

Conseils optiques 2019 : préservez vos yeux !

administrateur

Surdité : quelles méthodes pour soulager la perte d’audition ?

Claude

Leave a Comment