Image default
Santé

Les huiles essentielles sont elles dangereuses ?

L’origine végétale et naturelle des huiles essentielles laisse souvent croire, à tort, qu’elles sont inoffensives. Ce sont des préparations extrêmement concentrées qui peuvent provoquer des intoxications si elles sont surconsommées. Voici tout ce que vous devez savoir sur les dangers liés à l’utilisation des huiles essentielles et ce qu’il faut faire en cas d’intoxication.

L’utilité des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont généralement utilisées dans l’aromathérapie pour le bien-être physique et mental. Leur application se fait soit par massage cutané, soit par inhalation, soit par immersion dans l’eau du bain.

Bien que l’aromathérapie soit pratiquée depuis plusieurs siècles, son efficacité médicale n’a pas encore été correctement évaluée. Cependant, elle demeure une thérapie populaire pour traiter certains problèmes de santé.

Voici quelques exemples :

  • Huile d’eucalyptus : désinfectant et décongestionnant nasal.
  • Huile d’arbre à thé : propriétés antifongiques, antibactériennes, antivirales.
  • Huile de Lavande : insomnie, anxiété et agitation.
  • Huile de clou de girofle : maux de dents.

Quels sont les dangers des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles ne sont pas sans risque pour la consommation et peuvent causer un empoisonnement important même si de petites quantités sont ingérées. C’est particulièrement le cas chez les enfants. Il est donc primordial de les conserver hors de portée des enfants.

L’utilisation d’huiles essentielles pures sur une peau sensible ou dans les narines peut irriter ou brûler. Les personnes sensibles peuvent également développer une réaction allergique et une éruption cutanée.

Quels sont les symptômes de toxicité ?

Les huiles essentielles sont rapidement absorbées par voie orale et les symptômes peuvent apparaître 30 minutes seulement après l’ingestion. La gravité de la toxicité dépend du type d’huile et de la quantité ingérée.

Les enfants sont particulièrement vulnérables. Une quantité aussi petite que 2 ml (moins d’une demi-cuillerée à thé) d’huile essentielle d’eucalyptus peut causer un empoisonnement important chez un nourrisson. Les symptômes de toxicité comprennent :

  • Somnolence, respiration lente ou peu profonde, coma (après ingestion importante)
  • Crises
  • Toux persistante, bâillements, étouffements, essoufflement, respiration sifflante
  • Nausée, vomissements ou diarrhée
  • Irritation cutanée
  • Rougeur, irritation ou douleur oculaires.

Que faire après une exposition ?

L’ingestion

  • Rincer la bouche
  • Contactez votre médecin ou le centre antipoison au 070 245 245 pour obtenir des conseils.
  • Ne pas faire vomir
  • Ne donnez pas de boissons avant que le centre antipoison ne vous en avise. Cela peut augmenter le risque de vomissements et d’aspiration de liquide dans les poumons.

L’exposition oculaire

Rincer immédiatement les yeux avec de l’eau courante. Les symptômes oculaires persistants doivent être évalués par un médecin.

L’exposition cutané

Enlever les vêtements contaminés et laver la peau avec de l’eau et du savon. Consulter un médecin si les symptômes ne disparaissent pas.

Cas d’inhalation

Les patients atteints doivent être conduits à un endroit bien aéré. Si les symptômes ne s’atténuent pas, contactez le centre antipoison.

Qui appeler à l’aide ?

Contactez immédiatement votre médecin ou le Centre Antipoison (070 245 245  appel gratuit). Ce service est disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Il fournit également des conseils sur les empoisonnements, les empoisonnements présumés, les morsures et les piqûres, les erreurs de médicaments et des conseils de prévention des empoisonnements.

Related Articles

Problème cardiaque : 6 signes qui doivent vous alerter

Claude

Conseils optiques 2019 : préservez vos yeux !

administrateur

Premiers signes de surdité : comment les reconnaitre ?

Claude

Leave a Comment