Image default
Santé

Aperçu sur les bienfaits de la sophrologie

En raison de leur rythme de vie effréné, bon nombre de particuliers souffrent de différentes maladies chroniques. Ces troubles ont pour la plupart des origines psychosomatiques. Par conséquent, les traitements conventionnels ne portent pas toujours leurs fruits. Dans ce contexte, plusieurs souffrants se tournent vers la médecine douce et plus précisément vers la sophrologie.

Quelques points à retenir concernant la sophrologie

La sophrologie se base sur des techniques spécifiques orientées vers le développement personnel et la relaxation. Son fondateur, Alfonso Caycedo, s’est inspiré de diverses méthodes issues de différentes pratiques orientales telles que la méditation. Ces savoirs ancestraux furent associés à des connaissances sur la psychanalyse moderne pour calmer les angoisses des patients. Concrètement, les séances consistent à enseigner des exercices de relaxation et à dispenser des soins destinés à détendre le souffrant. Cette approche thérapeutique vise donc à soigner les maux en apaisant l’esprit.

Si auparavant les particuliers doutaient profondément de l’efficacité de la sophrologie, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, bon nombre de maladies actuelles ont des causes psychosomatiques. Un état de stress permanent aggrave les symptômes d’une affection et entraîne aussi d’autres troubles comme l’insomnie. Dans une société où le rythme de vie s’accélère d’année en année, bon nombre de personnes ressentent une pression insoutenable au quotidien. Dans ce contexte, cette technique compte naturellement de plus en plus d’adeptes.

En plus d’assurer le traitement de diverses pathologies, le sophrologue peut aider ses patients à affronter des périodes difficiles. Ses soins et ses conseils seront par exemple utiles aux femmes enceintes qui veulent se préparer aux douleurs de l’accouchement. Ce praticien guide aussi les personnes qui souhaitent combattre une addiction. Les techniques qu’il enseigne permettent à chacun de garder le bon état d’esprit pour poursuivre le sevrage.

Le métier de sophrologue : une profession à la portée de tout le monde

La sophrologie a récemment acquis ses lettres de noblesse. Depuis quelques années, elle intègre les services hospitaliers et vient compléter le traitement de certaines maladies graves. Ainsi, bon nombre de personnes qui souffrant d’un cancer  recourent également à cette approche thérapeutique. L’objectif est avant tout d’atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie et d’octroyer davantage de bien-être. En raison d’une demande croissante émanant des établissements de soins, de plus en plus de jeunes s’intéressent au métier de sophrologue. Pour se lancer dans cette profession, il suffit de suivre une formation adaptée. Contrairement aux idées reçues, les modules enseignés n’apprennent pas uniquement les techniques de relaxation dynamique. Ils abordent quelques branches de la médecine moderne. Ainsi, on apprendra à diagnostiquer les pathologies les plus courantes ainsi que les traitements préconisés. Bien entendu, les apprenants devront aussi connaître quelques notions de psychologie pour comprendre les leviers de persuasion ainsi que la force de l’autosuggestion.

Après avoir reçu un diplôme émanant d’une école de sophrologie reconnue, la personne pourra enfin exercer ce métier. Le nouveau diplômé aura le choix entre ouvrir son propre cabinet ou intégrer un établissement de soin. Pour postuler, il suffit d’envoyer sa candidature par internet.

Related Articles

Surdité : quelles méthodes pour soulager la perte d’audition ?

Claude

Aperçu sur les bienfaits de l’hypnothérapie

Odile

Comment choisir sa cigarette électronique

Tamby

Leave a Comment