Image default
Santé

Comment gérer son problème de calvitie ?

La calvitie est une pathologie qui touche essentiellement les hommes à partir de 40 ans. Néanmoins, elle peut survenir plus tôt et toucher aussi les femmes. Véritable source de complexe pour la plupart des gens, elle se développe en plusieurs stades. À chacun d’entre eux, il est possible d’intervenir de différentes manières. 

Les traitements préventifs pour la chute de cheveux

La calvitie est souvent d’origine héréditaire. Elle se développe plus ou moins lentement. Si vous constatez des antécédents dans votre famille ou si vous constatez que votre chevelure commence à être clairsemée, n’hésitez pas à essayer des solutions préventives. Certaines lotions, certains shampoings et certains soins contiennent des substances qui favorisent le renforcement du cuir chevelu en stimulant la circulation sanguine. Bien entendu, cette méthode ne vous empêchera pas d’avoir une calvitie, mais elle pourra peut-être en ralentir les premiers effets.

Les injections de cellules souches

C’est une technique qui a récemment développé par les experts de la chirurgie capillaire. Le but de cette intervention est de prélever les cellules souches, la graisse et les tissus mésenchymateux sur le cuir chevelu du patient. Après traitement des cellules souches, le lyophilisat est placé dans un sérum physiologique puis réinjecté dans le cuir chevelu du patient, au niveau de la zone clairsemée. C’est une technique régénérative qui va stimuler la production cellulaire et la circulation sanguine pour favoriser la pousse des cheveux. Cependant, cette technique n’est plus efficace à partir d’un stade avancé de la calvitie.

La greffe de cheveux

Lorsque la calvitie devient trop importante, la plupart des remèdes curatifs et régénératifs ne sont plus efficaces. Dans ce cas, il faut faire appel à un chirurgien esthétique spécialisé dans le traitement de la calvitie. La greffe de cheveux consiste à prélever des cheveux sur les parties les plus denses de la tête et à les implanter sur les zones dégarnies. L’intervention est réalisée sous anesthésie locale et dure entre 2 h et 5 h.            

Related Articles

Les formations pour le secteur de la santé à Paris

Tamby

Quelles sont les différences entre le THC et le CBD ?

Journal

Médecins de garde : comment les contacter ?

Journal

Leave a Comment