Image default
Forme

Bruleur de graisse extrême

Le brûleur de graisse est le supplément par excellence pour faire fondre les derniers kilos de graisse. Il est surtout utilisé par des hommes, des pratiquants de musculation aguerris, qui sont prêts à investir parfois plusieurs dizaines d’euros dans un seul flacon brûleur de graisse.

Au moment de choisir un brûle-graisse la question suivante se pose : lequel est le plus efficace ? Le mot qui nous vient à l’esprit est « extrême » car on veut obtenir des résultats rapidement… évidemment, puisque personne ne veut maigrir lentement !

Savez-vous quels sont les brûleurs de graisse les plus extrêmes ? Tous les fabricants de supplément se vantent d’avoir un brûleur plus efficace, plus puissant que celui du voisin. Nous avons vous expliquer très simplement sur cette page ce qu’est un bruleur de graisse extrême.

Un bruleur extrême et efficace

L’effet recherché lorsqu’on consomme un complément brûleur de graisse, c’est une fonte très rapide de la masse graisseuse. L’effet recherché c’est l’efficacité maximale c’est-à-dire une perte de gras la plus rapide et la plus importante possible.

Les fabricants le savent bien, et ils n’hésitent pas de jouer sur l’emballage, la liste des ingrédients inclus, et les superlatifs comme « le plus puissant », « le plus extrême », « le plus efficace ». Avez-vous déjà vu une boite de brûleur de graisse sans argument de vente aux couleurs vives ?

Il suffit de regarder d’un peu plus près, à l’arrière du produit, dans la liste des ingrédients pour savoir si le brûleur est efficace. Et là, très souvent, on retrouve les mêmes ingrédients dans un brûleur et dans celui du concurrent. C’est à ni rien comprendre.

Lorsque seules les images sur l’emballage du produit changent, on est en mesure de se demander si les brûleurs sont vraiment tous plus extrêmes les uns que les autres… ou plutôt tous aussi extrêmes l’un que les autres.

Un bruleur de graisse extrêmement… puissant ?

Les brûleurs de graisse sont catégorisés comme des compléments alimentaires. Ce ne sont pas des médicaments, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas pour but de soigner. Cela veut dire tout d’abord qu’ils n’ont pas besoin de prouver leur efficacité. Les fabricants n’ont pas d’obligation de vérifier que ces brûleurs sont efficaces dans des laboratoires.

Cela veut aussi dire que, comme les compléments sont en vente libre sans ordonnance, ils ne doivent pas contenir de substances dangereuses. Avant de pouvoir être vendus, ils doivent prouver qu’ils ne sont pas dangereux. Seules certaines substances sont autorisées, et c’est pour cela que tous les brûleurs de graisse se ressemblent.

Parfois les autorités sanitaires françaises autorisent une nouvelle substance, par exemple quand une université fait des études sur une nouvelle molécule et démontrent qu’elle est sans danger. Les fabricants sont alors les premiers à intégrer cette molécule dans leurs brûleurs de graisse extrêmes.

Si la vente est si réglementée en France, ce n’est pas pour déplaire aux amateurs de produits extrêmes. C’est surtout pour protéger tous ceux qui pensent que ce type de produit les aidera à perdre des kilos sans rien faire… et n’hésitent pas à vider la boite en 3 jours au lieu de 3 semaines.

Par le passé certaines substances étaient autorisées et ont provoqué énormément de problèmes de santé et de morts. Désormais la vente est plus réglementée pour éviter les accidents, et aussi pour éviter les abus commerciaux (comme la sur promotion auprès des jeunes pour le tabac).

Les brûleurs de graisse de nos jours restent suffisamment puissants pour voir un effet sur l’amaigrissement. On peut perdre quelques kilos supplémentaires en utilisant un brûleur de graisse lorsqu’on suit un régime amaigrissant. Mais évidemment ce n’est pas le brûleur qui fait le plus gros du travail : c’est juste une aide pour progresser plus vite.

Conclusion

Tous les brûleurs de graisse sont extrêmes sur leur emballage. Dans le détail des ingrédients, ils sont composés de substances autorisées, contrôlées, pour lesquelles ils ont dû demander une autorisation. Seul un nombre limité de substances est autorisé.

Les brûleurs sont efficaces mais pas autant qu’on ne le pense. Dans tous les cas, un brûleur de graisse n’est pas très dangereux, ils ne contiennent pas de substances illégales ou extrêmement puissantes. Vous pouvez l’essayer par vous-même mais ne vous attendez pas à des miracles !

Related Articles

Un régime rapide n’est pas impossible – voici pourquoi

Irene

L’entrainement fractionné pour maigrir

Irene

Une montre GPS pour le running pour optimiser votre pratique

Journal