Image default
Santé

Où faire un diagnostic capillaire ?

Les cheveux font partie intégrante de notre physique. Ils jouent un important rôle et constituent des atouts de charme pour chaque individu. Quel que soit le type de cheveu que vous avez, il est important d’y apporter un soin particulier et régulier afin de prévenir d’éventuelles pathologies du cheveu et du cuir chevelu. En effet, un bilan capillaire chez un professionnel permettra de déterminer avec précisions les véritables causes de vos problèmes de cheveux. Le diagnostic capillaire a donc un intérêt pour la santé et la beauté de votre chevelure. Mais, où faire un diagnostic capillaire de qualité ?

Le diagnostic capillaire : en quoi consiste-t-il et où le faire ?

Faire un diagnostic capillaire revient à faire un contrôle médical chez un professionnel sur le cuir chevelu, le bulbe et la fibre capillaire. Il permet de détecter d’éventuelles affections liées à ces parties de la tête afin de les prévenir ou d’apporter un traitement efficace et adapté. Le diagnostic se fait généralement par des cabinets spécialisés en soins capillaires comme le CMCC PARIS. Il s’agit en effet des centres spécialisés dans le diagnostic capillaire, mais aussi dans le traitement des pathologies du cheveu et du cuir chevelu, les soins esthétiques, les greffes capillaires, la dermatologie capillaire, etc.

L’avantage dans un centre du genre est que vous avez affaire avec une équipe pluridisciplinaire qui se met à votre service. Composée de dermatologues, chirurgiens plasticien et maxillo-facial, médecins esthétiques, biologistes et spécialistes de la trichopigmentation, ce cabinet vous propose une prise en charge complète. Grâce au parc de matériel impressionnant de dernière génération à visée diagnostique comme la trichoscopie numérique et le trichoscale, vous bénéficierez des traitements thérapeutiques adaptés pour les greffes capillaires par technique FUE et FUT avec ou sans rasage. Dans le cadre du traitement des problèmes de cheveux à l’instar de la calvitie, le diagnostic capillaire permet non seulement d’examiner, analyser les causes des pathologies, mais aussi de trouver les solutions les mieux adaptées pour le patient et son cuir chevelu.

Bon à savoir : le bilan capillaire doit être réalisé par un spécialiste capable de déchiffrer n’importe quel problème des cheveux pour un soin personnalisé. En plus d’être un bilan complet, le diagnostic capillaire est une sorte de référence lors de vos prochains contrôles, car se basant sur ses résultats, le professionnel saura identifier les améliorations à apporter et l’efficacité de son traitement.

Quand faire un diagnostic capillaire ?

Généralement on ne s’en rend pas compte lorsque nos cheveux commencent par chuter. Quand on en prend conscience, le mal est déjà présent et il est souvent difficile d’y remédier d’un coup. Lorsque vous vous rendez compte que vos cheveux tombent en quantité plus ou moins importante ou bien plus que d’habitude, le mieux est de vous orienter dans un centre spécialisé pour effectuer un diagnostic capillaire.

L’examen capillaire doit se faire inéluctablement dans un centre médical approprié. Cet examen est indispensable pour poser un diagnostic et pour la mise en place d’un traitement efficace. En effet, pour vous proposer un traitement pour la perte anormale de cheveux, le professionnel doit connaitre le type de cheveu et déterminer la cause sous-jacente.

Le diagnostic capillaire : à quoi ressemble-t-il ?

La réalisation d’un diagnostic capillaire se fait généralement en plusieurs phases. Dans un premier temps, le spécialiste procède à une cartographie capillaire. Grâce à la cartographie capillaire, il évalue votre capital cheveu. À cette étape, il détermine la surface réelle des parties qui sont dégarnies et l’évolution de la pathologie.

À la suite de la cartographie capillaire vient la phase de la densitométrie qui aide à déterminer le nombre de cheveux au centimètre carré. Le spécialiste devra effectuer cet examen sur toutes les zones du cuir chevelu.

La capilloscopie intervient par la suite pour permettre de déterminer l’état du cheveu et sa croissance. Au cours de cette phase du traitement, le spécialiste effectue des prises de photos sur tout le cuir chevelu et les parties photographiées sont agrandies à l’image d’une analyse microscopique.

Avant dernière étape, la sébumétrie intervient, et permet de faire une évaluation du taux de sébum. La séance se termine par le trichogramme qui permet de déterminer la proportion précise des cheveux. Le trichogramme permet également de mesurer le diamètre des cheveux, faire l’analyse de ceux qui sont en phase de repos et déterminer les chutes normales.

Bon à savoir : ne choisissez pas n’importe quel centre pour réaliser votre diagnostic capillaire. Le choix d’un institut spécialisé est recommandé, car il dispose des meilleurs équipements et compétences permettant de réaliser le diagnostic capillaire dans les meilleures conditions.

En résumé, consulter un spécialiste vous permettra de comprendre le phénomène auquel vous êtes confronté, d’avoir une longueur d’avance sur votre chute de cheveux et de vous assurer de l’efficacité du plan de traitement qui est spécifiquement adapté à votre problématique.

Les avantages d’un diagnostic capillaire

Réaliser son diagnostic capillaire comporte de nombreux avantages :

  • Faire le diagnostic capillaire pour soigner ses cheveux quand il le faut : en détectant précocement le mal dont souffrent vos cheveux, le spécialiste pourra appliquer rapidement les soins adaptés pour vos cheveux. L’examen capillaire vous permettra d’avoir accès aux soins adéquats pour éviter les lésions plus conséquentes qui pourraient nécessiter une intervention chirurgicale. Après le diagnostic, vous bénéficierez des soins post-diagnostics que sont les soins de réhydratation du cuir chevelu en profondeur, d’élimination de pellicules, de stimulation pour la repousse des cheveux ;
  • Avoir un rendez-vous rapide et en toute discrétion : pour faire un diagnostic capillaire, vous devez vous rendre dans un centre spécialisé après avoir obtenu un rendez-vous. Il existe de nombres centres répartis dans toute la France et particulièrement à Paris comme CMCC PARIS. Une fois que vous auriez identifié le centre sur internet, vous pourrez prendre un rendez-vous aux heures d’ouverture communiquées sur le site du cabinet. Étant donné que le diagnostic capillaire se fait dans un cabinet médical, votre passage à l’institut et tout ce qui sera fait pour votre soin restera confidentiel ;
  • Identifier les points forts et faibles de vos cheveux : une fois qu’il est réalisé, les résultats du diagnostic capillaire sont assez détaillés. Rien n’échappera à l’appréciation du praticien. Grâce à ce bilan, il saura si vos cheveux ont tendance à rengraisser rapidement ou s’ils sont particulièrement fragiles. C’est aussi l’occasion de savoir si la croissance des cheveux se fait à un rythme adéquat, etc. En d’autres termes, le but du diagnostic capillaire est de vous permettre d’avoir une fixation sur toutes les caractéristiques de vos cheveux puisque, rappelons-le, le résultat est entièrement personnalisé.

Les soins appliqués dans une clinique pour cheveux

Dans une clinique pour cheveux, plusieurs soins y sont prodigués. Au premier contact, le spécialiste fonde avant tout chacune de ses interventions sur un diagnostic capillaire complet à travers 4 types d’examens : la trichoscopie, le trichoScale, le trichogramme et la biopsie du cuir chevelu. Pour le traitement de l’alopécie se fait par des solutions thérapeutiques et chirurgicales qui permettent d’enrayer, de limiter ou de corriger toutes les formes de chutes de cheveux pathologiques. Pour enrayer définitivement une alopécie ou freiner son développement, le spécialiste du cabinet vous propose des traitements médicamenteux, une stimulation par injection, la luminothérapie et des conseils vitaminiques et nutritionnels adaptés à votre cheveu. Sur le plan chirurgical, le spécialiste devra réaliser des greffes capillaires en utilisant l’une des techniques (FUE ou FUT). Les greffes capillaires pourront être complétées sur le plan esthétique par une dermopigmentation capillaire. Le traitement de l’alopécie peut également se faire pour harmoniser la pilosité du visage ou traiter les maladies du cuir chevelu.

Outre les soins capillaires, certains patients souhaitent corriger la pilosité de leur visage. Il s’agit d’une opération qui vise à recréer ou épaissir les sourcils qui se sont dégarnis suite à une épilation répétée, d’anémie, d’hyperthyroïdie, de vieillissement, de traumatisme ou de pelade dans certains cas. D’autres patients par contre, préfèrent densifier leur barbe ou moustache, ou encore masquer une cicatrice occasionnée par un accident ou une maladie de peau. Pour aider les patients, les spécialistes proposent des soins chirurgicaux et esthétiques. En pratique, la greffe des sourcils, de la barbe et de la moustache se fait par l’extraction des follicules pileux du cuir chevelu pour les réimplanter au niveau de l’arcade sourcilière, sur les joues ou en haut de la lèvre supérieure. Pour obtenir un résultat naturel répondant à vos attentes esthétiques, il est conseillé de recourir à un centre professionnel où vous serez mis en contact avec un chirurgien expérimenté.

Bon à savoir : la dermopigmentation est une opération de microtatouage médical et semi-permanent qui a pour but d’insérer des pigments dans l’épiderme du patient afin de stimuler la présence de poils et combler la zone dégarnie. Elle peut être réalisée au niveau de l’arcade sourcilière, de la barbe et de la moustache.

En résumé, que vous ayez un problème apparent au niveau des cheveux ou non, il est important de faire un diagnostic capillaire avant d’acheter même vos produits pour traiter vos cheveux. L’avantage du diagnostic capillaire est qu’il vous permet de mieux connaitre votre cuir chevelu, ses points forts et points faibles et les soins auxquels ils auront droit auprès d’un spécialiste des cheveux.

Related Articles

Les extraits naturels de Beljanski contre le cancer de la prostate

Odile

Comment lutter contre les douleurs chroniques naturellement ?

Emmanuel

Pourquoi séjourner en thalasso

Journal

Leave a Comment