Image default
Santé

L’énurésie chez l’enfant : symptômes et solutions

L’énurésie est une affection qui se caractérise par un écoulement involontaire d’urine chez les enfants de 5 ans au moins. Elle se manifeste le plus souvent la nuit et il s’agit d’un problème beaucoup plus fréquent chez les garçons que chez les filles. Quels sont les symptômes de l’énurésie et quelles sont les solutions pour y remédier ?

Quels sont les symptômes de l’énurésie chez l’enfant ?

L’énurésie chez l’enfant se traduit par l’émission incontrôlée de l’urine. En effet, l’enfant inonde le lit involontairement, sans en avoir conscience. Ce problème touche généralement les enfants de plus de 5 ans qui devraient normalement avoir un contrôle de leur vessie. Cela amène les parents à utiliser un protege matelas chaque fois qu’il doit dormir.

L’énurésie se manifeste de deux différentes manières, à savoir l’énurésie primaire et l’énurésie secondaire.

L’énurésie primaire

L’énurésie primaire est le cas le plus fréquent, soit près de 85% des cas d’énurésie. Elle se traduit par l’apparition du trouble sans que l’enfant n’ait traversé une période de propreté de 6 mois minimum. C’est-à-dire qu’avant ses 5 ans, l’enfant n’a pas cessé de mouiller la housse du lit et que bien qu’il ait atteint l’âge de l’arrêter, il n’arrive toujours pas à le faire.

Elle peut être expliquée par des retards dans le processus de développement de la vessie, l’excès de la production d’urine dans la nuit due au fort taux de l’hormone antidiurétique chez l’enfant. Elle peut se traduire également par la prématurité de l’enfant, quelques facteurs génétiques ou par le fait que ce dernier possède une vessie trop petite.

L’énurésie secondaire

En revanche, l’énurésie secondaire est précédée de 6 mois de propreté minimum chez l’enfant. On retrouve ce trouble plus fréquemment chez les garçons que chez les filles. Elle est souvent liée à une dépression ou une récession chez l’enfant. C’est-à-dire qu’un enfant qui habituellement contrôlait sa vessie devient du jour au lendemain incapable de le faire à cause d’un traumatisme qu’il a subi. Il est donc obligé de dormir désormais avec une protection, car il mouille régulièrement le lit obligeant ainsi les parents à utiliser un produit anti acarien pour éviter l’apparition des acariens dans le drap.

Quelles sont les solutions pour faire face à l’énurésie ?

La prise en charge de l’énurésie se fait à travers quelques mesures éducatives et hygiéniques ainsi que l’utilisation de certains médicaments sous l’autorisation formelle d’un médecin. Plusieurs traitements peuvent permettre de faire face à l’énurésie, notamment : le traitement par l’alarme, le traitement par desmopressine et celui à base d’oxybutynine.

Le traitement par l’alarme

Il s’agit de l’utilisation d’une alarme sonore constituée d’un circuit électrique auquel est relié un capteur d’humidité. Le circuit étant ouvert, dès que l’enfant fait pipi au lit, la première goutte ferme le circuit et la sonnerie retentit. Il est donc obligé de se réveiller pour couper la sonnerie et aller aux toilettes. À son arrivée, l’appareil est réinstallé pour le reste de la nuit. Grâce à cette technique, ce n’est pas évident qu’il mouille le drap-housse avant le lever du jour. Cependant, c’est un traitement un peu difficile, il est donc conseillé aux parents motivés qui voudraient lutter efficacement contre ce mal.

Le traitement par desmopressine

Le traitement par desmopressine permet de limiter l’action des hormones antidiurétiques et d’empêcher la sortie de liquide de l’organisme. Il se fait par voie orale. C’est une sorte de comprimé qui se dissout dans la bouche. Ce type de traitement n’est pas sans effet secondaire. En effet, l’enfant peut rencontrer de petits problèmes comme des nausées, des douleurs abdominales et des maux de tête. Raison pour laquelle il faut une surveillance médicale rigoureuse pour déceler les anomalies.

Le traitement par oxybutynine

La desmopressine est parfois inefficace pour certains enfants, surtout ceux qui ont une vessie avec une faible capacité et hyperactive. Dans ce cas, il est recommandé par le médecin de recourir à l’oxybutynine. Elle permet ainsi de relâcher facilement les muscles de la vessie tout en augmentant son volume.

Related Articles

Des critères efficaces pour acheter un défibrillateur

Journal

Voici pourquoi le CBD est un atout santé pour votre peau

Journal

Comment choisir sa mutuelle quand on est infirmier ?

Journal

Leave a Comment