Image default
Santé

Quelles sont les causes de chute de cheveux chez les jeunes femmes ?

En moyenne, nous perdons chaque jour entre 50 et 100 cheveux. Lorsque ce chiffre est dépassé, il est temps de s’inquiéter. En effet, la chute des cheveux concerne aussi bien les hommes que les femmes, même si elle est très mal vécue par ces dernières. Pour des raisons esthétiques, sociales et de confiance en soi, réagir en identifiant les causes pour trouver une solution au problème devient impératif. Quelles sont donc les causes de la perte de cheveux chez les jeunes femmes ? Des pistes de réponses dans cet article.

Comment se manifeste la chute des cheveux chez une jeune femme ?

La chute de cheveux peut se manifester de diverses manières chez une jeune femme. Elle peut être progressive, le crâne se recouvrant d’un fin duvet au fil du temps. Il s’agit là d’une perte de cheveux d’origine androgénique, c’est-à-dire d’origine génétique. La perte de cheveux peut aussi être passagère, dans quel cas, les cheveux peuvent repousser après quelque temps. Toutefois, il peut arriver qu’elle soit le signe d’un début d’une alopécie androgénique. Enfin, la perte capillaire peut être durable et continuer tant que dure le phénomène qui l’a causé. Afin de pouvoir mettre en place un traitement efficace, il est essentiel de bien pouvoir identifier les causes.

Qu’est-ce qui cause la perte de cheveux chez la femme ?

La perte de cheveux traduit très souvent un problème de santé, que ce soit chez un homme ou chez une femme. Les problèmes capillaires peuvent survenir à tout moment de la vie d’une femme, mais de manière générale, les causes de chute de cheveux chez les jeunes femmes ont très souvent les mêmes origines.

Les carences chez la femme

Contrairement aux idées reçues, l’anémie n’est pas la seule responsable de la perte de cheveux chez une jeune femme. En effet, même si la carence en fer occasionne irrémédiablement une chute capillaire, il en est de même avec les carences en magnésium, en calcium ou encore en zinc. Une alimentation déséquilibrée va ainsi signer les prémices de carences qui vont se manifester par un début de chute de cheveux qui va s’aggraver au fil du temps. Chez les jeunes femmes, les règles abondantes causent une anémie du fait de la carence en fer, ce qui va grandement fragiliser les cheveux lors de la repousse.

Les chocs émotionnels

Les chocs émotionnels à répétition et le stress ont également une incidence sur la perte de cheveux chez une jeune femme. L’épuisement psychique, l’anxiété ou encore la fatigue mentale vont déséquilibrer le métabolisme féminin et entraîner la chute des cheveux. Ces derniers vont d’abord manifester des signes de fragilité avant de tomber, laissant place à des zones dégarnies au niveau du crâne.

Les dérèglements hormonaux

Les dérèglements hormonaux chez la jeune femme conduisent à une perte de cheveux. Cela peut être en raison d’un dosage inadapté de la pilule contraceptive, une grossesse, un accouchement, une ménopause précoce, une fausse-couche ou encore un avortement. Les problèmes endocrinologiques et thyroïdiens sont aussi à prendre en compte. En effet, une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie peuvent causer une alopécie.

Related Articles

Décrypter les symptômes de la lèpre

Transport sanitaire : pourquoi faire appel à une société d’ambulance privée ?

administrateur

Premiers signes de surdité : comment les reconnaitre ?

Claude

Leave a Comment