Image default
Nutrition

tout savoir sur le régime anti-cholestérol

Un régime anti cholestérol n’est pas un régime pour maigrir. C’est un régime pour réduire le taux de cholestérol dans le sang. La meilleure façon de procéder est de réduire drastiquement les quantités de graisse que l’on mange chaque jour – car le cholestérol est fabriqué à partir des lipides (graisses alimentaires).

Cet article s’adresse aux personnes qui veulent faire baisser leur taux de cholestérol car leur médecin le leur a recommandé (suite à une prise de sang par exemple). Je vais vous expliquer quels graisses vous pouvez consommer, et quelles graisses vous devriez éviter.

Dans certains cas il est difficile de faire baisser le cholestérol à cause de problèmes qui sont d’ordre génétique et héréditaire. Avant tout changement alimentaire, et pour savoir si ces conseils s’appliquent à votre cas, pensez à demander l’avis de votre médecin.

Le cholestérol

Les graisses que l’on mange chaque jour voyagent dans tout le corps en étant transporté par le sang. Lorsque l’on a trop de cholestérol, peuvent se créer des bouchons de gras, qui amène à des problèmes graves : crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, etc.

Pour réduire son taux de cholestérol, il faut manger moins gras. Peu importe que vous mangiez des bonnes graisses, tant que vous mangez trop gras votre taux de cholestérol restera très haut.

On peut manger seulement certaines graisses lorsque l’on a trop de cholestérol, ce sont les bonnes graisses : les graisses végétales. Il faut faire attention de ne pas en abuser, et d’en manger le moins que possible. Car même si elles sont bonnes pour la santé, en trop grande quantité elles restent nocives.

Les graisses autorisées

Fixez-vous comme objectif de manger moins de graisse. Si vous avez un taux de cholestérol élevé, c’est parce que jusqu’à présent vous mangiez trop gras. Vous devez inverser la tendance, et manger moins de graisses.

Voici les seules graisses ou aliments qui vont sont autorisées (en restant raisonnable) : l’huile d’olive, l’huile de tournesol et les poissons gras (saumon, maquereau). Vous pouvez consommer ces graisses tant que vous restez raisonnable, et que vous  ne les utilisez pas pour cuire les aliments (fritures, etc).

On entend souvent parler de “bon” et “mauvais” cholestérol, en réalité cette différence importe peu, car si vous continuez à manger comme vous l’avez fait jusqu’à présent vous aurez des problèmes de cholestérol.

Privez-vous un peu. Faites des efforts et privez-vous de graisses. C’est difficile au début car vous aurez certainement très faim. Alors compensez en mangeant des protéines, comme de la viande (maigre : poulet, dinde, bœuf maigre) et du poisson (tous les poissons sont autorisés).

Les graisses à éviter

Par dessus tout, vous devez éviter ces graisses. Il est déconseillé pour une personne en bonne santé d’abuser de ces graisses. Pour vous, c’est plus simple : elles vous sont interdites un point c’est tout. Ce sont des graisses qui mettent votre santé en jeu.

Voici les graisses à éviter : l’huile de coco, le beurre, la crème, le fromage, le lait (sauf entièrement écrémé), la charcuterie, les abats, la viande grasse, les jaunes d’œuf, les aliments préparés qui contiennent du gras, les biscuits, les pâtisseries, les fritures, les glaces (sauf les sorbet) et l’alcool.

Arrêtez de consommer ces aliments, car ils sont dangereux pour votre taux de cholestérol. On peut manger beaucoup de gras sans s’en rendre compte, alors lisez bien les emballages de vos aliments, et évitez tous les aliments qui contiennent trop de crème, de lait ou de jaune d’œuf (gâteaux et biscuits par exemple).

Les problèmes de cholestérol sont difficiles à traiter. Mais si vous faites des efforts, votre taux de cholestérol pourra redescendre à la normale en 1 ou 2 mois. Cela ne veut pas dire que vous pourrez remanger comme avant.

En revanche, une fois que votre taux de cholestérol sera redevenu normal, vous pourrez vous permettre de faire quelques écarts chaque semaine – ce que vous ne pouvez pas faire dans votre état actuel.

Gérer sa motivation

Comme pour tout régime alimentaire, il faut économiser sa motivation. On ne peut pas faire des efforts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Vous aurez forcément des moments de faiblesse, et vous craquerez sur une part de gâteau ou un bon morceau de viande grasse.

Ce n’est pas grave. Ce qui compte, ce sont vos habitudes. Si vous avez pour habitude de manger sans gras, alors un peu de gras ne vous tuera pas. Ce qui est dangereux, c’est de développer de mauvaises habitudes.

La motivation n’est pas illimitée, alors allez-y progressivement. Faites des efforts modestes et réguliers, diminuez la quantité de graisses que vous mangez chaque jour, et dans 2 ou 3 mois vous serez une personne changée et en meilleure santé. Bon courage !

Related Articles

Aliment brûleur de graisse

Irene

Le régime hyperprotéiné : une méthode efficace pour mincir

Odile

Calories du champagne : fait-il grossir ?

Irene